comment transformer son grenier

Transformer son grenier en pièce de vie est une solution idéale pour ceux qui veulent gagner un peu plus d’espace dans la maison. Voici comment s’y prendre :

Un grenier, c’est quoi ?

Normalement, vous le savez déjà, mais le  grenier est un assemblage constitué d’une charpente et d’un toit. Le mot désigne l’espace sous le toit, meublé ou non, un volume supérieur limité par les pentes du toit et le dernier étage. 

Quels sont les avantages d’aménager votre grenier ?

Si vous envisagez d’aménager vos combles, les avantages sont nombreux : c’est l’endroit idéal pour ranger vos affaires et il peut également être converti en chambre d’mais ou en bureau.

Bref, un excellent moyen d’augmenter l’espace de vie de votre maison et de lui donner une plus-value.

Mon grenier est-il aménageable ?

La 1ère question à se poser ! Pour déterminer si votre grenier est adapté à la rénovation, vérifiez si vous pouvez y accéder et si vous pouvez vous tenir en son centre.

La réponse est oui ? Bonne nouvelle !

La réponse est non ? Il s’agit alors d’un « grenier perdu » (également appelé grenier non aménageable), un grenier difficile voire impossible à équiper en raison d’une hauteur moyenne insuffisante de la pièce ou d’une mauvaise répartition du bois de la charpente.

Pour qu’un grenier soit convertible, il doit répondre à certaines caractéristiques:

  • Hauteur sous plafond minimale de 1,80 m. …
  • La pente du toit est supérieure à 30 °, car on sait que la pente idéale est d’environ 45 ° pour augmenter la surface habitable.

Dans ce cas, la solution la plus simple consiste à réorganiser les éléments difficiles du cadre avec l’aide d’un menuisier pour augmenter la zone de disposition.

Plus compliqué : abaisser le plancher si la hauteur de l’espace sous le plancher le permet ou même effectuer un levage de toit par un expert.

Dès le début du projet, pensez aussi à la lumière et à l’accès. Outre l’isolation, la lumière et l’accès sont essentiels pour transformer son grenier en pièce viable.

N’oubliez dès lors pas de prévoir suffisamment d’ouvertures (puits de lumière) pour rendre une pièce lumineuse.

Et cela va de soi, faites tout d’abord réparer votre toiture en premier lieu avant d’envisager d’exploiter vos combles en tant que pièce de vie !

L’isolation

La solution idéale est l’isolation par l’extérieur. Grâce à ce système, vous ne perdez pas d’espace dans la pièce, sans doute déjà exiguë.

Pour que l’isolation soit efficace, elle doit avoir au moins 320 mm d’épaisseur, avec un indice de résistance thermique supérieur à 7.

Les isolants les plus utilisés sont:

  • Laine de verre (fabriquée à partir de laine minérale)
  • Panneaux isolants
  • Supafil
  • Isolation PUR

Gardez à l’esprit que la meilleure isolation de grenier peut être la laine de mouton ou le chanvre si vous voulez une isolation organique et naturelle, la laine de verre ou le polystyrène expansé, quant à elles, ont un prix attractif.

Il vous faudra placer un pare-vapeur sous l’isolant. Si vous souhaitez faire de l’espace de rangement dans le grenier, il est recommandé de placer une finition intérieure (par exemple OSB).

Les travaux à prévoir

L’on pourra distinguer deux types de travaux d’aménagements ; le « total » et le « simple ».

Pour le total, l’on prévoira :

– L’installation des cloisons, la menuiserie

– Le revêtement des sols et des murs

– Eventuellement, des installations sanitaires

– L’accessibilité

– Les Vélux

– La rénovation de l’électricité

– La rénovation de la plomberie

– La ventilation ou chauffage

– L’isolation thermique

– Les finitions

Quant à la rénovation simple, elle comprendra globalement la même chose, mais avec un degré de finition moindre.

On le comprend, cela dépendra de l’existant, mais aussi de vos envies et besoins en matière de finitions.

Les coûts d’aménagement du grenier

Les coûts d’aménagement des combles dépendent d’un certain nombre de facteurs.

Le premier facteur est la taille et la complexité du projet. L’installation d’isolant, par exemple, peut être plus coûteuse et connait une envolée de prix depuis quelques années.

Le deuxième facteur est la quantité de travail à effectuer sur le grenier lui-même – s’il nécessite de nouveaux murs ou revêtements de sol, cela pourrait également augmenter le coût.

Pour vous faire une idée des coûts à prévoir : l’on peut dire que le coût moyen d’un aménagement « simple » variera entre 500€ et 1000€ du m2, alors que l’aménagement total de combles varie entre 1000€ et 2000€ du m2.

Comme dans tous travaux, pensez à faire réaliser des devis en bonne et dûe forme pour avoir une idée des coûts au préalable.

A qui faire appel pour aménager vos combles ?

Si la structure des combles (charpentes, planchers) est modifiée, vous devez faire appel à un professionnel. 

Seul un professionnel du bâtiment agréé est capable de mesurer la solidité de la maison et d’établir un projet relatif à l’impact de la rénovation, qu’il faudra rentrer à l’urbanisme.

Si vous désirez aménager des combles dont la surface habitable dépasse 20 m2, un architecte est obligatoire.