Réussir installation sanitaire

Réussir son installation sanitaire n’est pas donné à tous, c’est pourquoi l’on fait appel à des professionnels en général. Néanmoins, si vous désirez vous y lancer, voici quelques conseils :

C’est quoi la plomberie sanitaire ?

Commencons par le B.A. BA : la plomberie provient du terme «plomb» qui désignait les tuyaux de plomberie des installations sanitaires. Elle fait donc référence à un ensemble de techniques utilisées pour faire circuler un ensemble de liquides, tels que de l’eau ou des gaz, à différents points d’un appareil.

La plomberie sanitaire fait partie intégrante de tout bâtiment ou maison. Il s’agit d’un système de tuyaux, de raccords, d’appareils et d’autres équipements qui acheminent l’eau vers les appareils et les appareils d’une maison.

La plomberie sanitaire transporte les déchets de l’évier, de la baignoire, du lave-vaisselle et de la machine à laver vers les égouts ou la fosse septique. Elle fournit également de l’eau chaude pour laver la vaisselle et les vêtements.

Sans plomberie sanitaire, il n’y aurait aucun moyen d’avoir de l’eau courante dans votre maison !

Les bases de l’installation sanitaire

L’installation de l’approvisionnement en eau se fait en deux phases : d’abord par l’installation d’un réseau de canalisations et de drainage, puis par l’installation de sanitaires et de robinets.

Il existe de nombreux matériaux utilisés pour concevoir les conduites d’eau :

– Tuyaux en cuivre : le cuivre utilisé dans la distribution d’eau chaude et froide est un matériau résistant

– Tuyaux en PVC : pratique et léger, ce matériau est couramment utilisé pour le drainage des eaux usées (évacuation)

– Tuyaux en Alpex : pour tout ce qui touche au sanitaire et le chauffage (arrivées)

Avant de vous lancer, retenez que :

– La zone doit être propre et sèche avant de commencer l’installation,

– Tous les tuyaux doivent être exempts de fuites, de coudes ou de plis,

– Le tuyau d’évacuation du sol doit s’éloigner du bâtiment d’au moins 1 mètre et avoir 1 mètre de profondeur.

Préparation de la zone

Il est important de planifier et de préparer la zone pour une installation de plomberie :

– Aménagement paysager : l’aménagement paysager autour de votre maison doit être fait avant le début des travaux de plomberie. Cela garantira qu’il n’y a aucun risque d’endommager vos plantes, arbres ou autres verdures de tout équipement ou matériel de construction.

– Electricité : si vous installez une nouvelle conduite d’eau, il est préférable d’appeler un électricien pour qu’il vienne débrancher l’alimentation de votre maison avant de creuser le sol pour d’éventuelles conduites de gaz.

– Permis : si vous avez besoin de permis pour ce projet, il est préférable de les obtenir à l’avance de sorte que si vous devez apporter des modifications, vous le pouvez.

– Assurance : il est préférable que votre maison soient couverte par une police d’assurance habitation.

– Parking : si des places de stationnement sont momentanément indisponibles en raison de travaux sur votre propriété, il serait préférable de contacter les autorités locales avant de creuser le sol.

– Propriétés adjacentes : votre projet implique de creuser dans ou autour d’une propriété adjacente ? Vous devrez contacter les propriétaires avant de commencer tout travail.

Les étapes de votre installation sanitaire

Dans un premier temps, il faut dessiner le schéma de son installation de plomberie.

En fonction du type de construction, le plan de votre installation sanitaire est susceptible de varier : pour des maisons classiques à un étage, il faudra prévoir un plan “en pieuvre » (nécessitant l’installation de tuyaux plus longs mais peu de raccords).

Pour un édifice plus important, il s’agira d’un plan en repiquage (ce système se compose d’une nourrice principale qui alimente, à travers une colonne montante d’autres nourrices secondaires). 

Après le plan, il s’agira d’installer le compteur d’eauqui se trouve généralement à la limite d’une propriété et qui contient des éléments tels que la vanne, la vanne d’arrêt et le réducteur de pression.

Ensuite viennent les arrivées et évacuations d’eauxsoit la pièce est loin de toute arrivée ou évacuation des eaux : dans ce cas, vous serez obligé de faire installer un dispositif de pompage, via un plombier agréé. Autre cas de figure : votre pièce est proche d’un endroit où se trouvent des tuyaux d’arrivée et d’évacuation d’eau. Percez un trou dans le mur et faites une connexion.

Bon à savoir cependant : l’installation sanitaire peut être soumise à des normes et la connaissance de ces normes est importante pour une installation sanitaire sans problèmes ultérieurs. C’est pourquoi nous vous recommandons de faire appel à un professionnel de la plomberie pour tous vos travaux liés à l’installation de vos sanitaires.

Comment choisir le bon entrepreneur en plomberie pour votre projet ?

Vous décidez de faire appel à un professionnel ? Cherchez à obtenir des informations générales sur l’entreprise et  identifiez si elle est certifiée.

Le plombier a-t-il de bonnes références et une police d’assurance, avec un avenant de responsabilité vous protégeant en cas de problème ? Assurez-vous enfin que l’entreprise est enregistrée, faites une recherche rapide en ligne pour voir les avis et s’il elle n’est pas déclarée en faillite. Bien choisir à qui vous confiez votre rénovation devrait vous empêcher bien des ennuis.